Revue de presse

Auvergne-Rhône-Alpes : les fédérations du BTP signent un accord-cadre pour la transition écologique

Auvergne-Rhône-Alpes : les fédérations du BTP signent un accord-cadre pour la transition écologique

Publié le 03/11/2019 dans revue de presse

En Auvergne-Rhône-Alpes, la FFB, la FRTP, la Capeb et Scop BTP ont signé jeudi 7 mars dernier, un accord-cadre avec l’Etat pour la période 2018-2020. Celui-ci porte sur un accompagnement des entreprises du secteur dans les transitions numérique et écologique auxquelles elles sont aujourd’hui confrontées.

 
 
En Auvergne-Rhône-Alpes, la FFB, la FRTP, la Capeb et Scop BTP ont signé jeudi 7 mars dernier, un accord-cadre avec l’Etat pour la période 2018-2020.
 
Celui-ci porte sur un accompagnement des entreprises du secteur dans les transitions numérique et écologique auxquelles elles sont aujourd’hui confrontées.
 
Cet accord-cadre consiste à définir le cadre partenarial dans lequel l’Etat et les organisations professionnelles du BTP mènent une action concertée en faveur, notamment, du développement des PME de la région ou encore de l’amélioration des conditions d’exercice de l’activité du secteur.
 
D’une durée de trois ans, il comporte cinq objectifs. Tout d’abord, il prévoit d’organiser en parcours trois dispositifs emploi/formation pour assurer la promotion de l’offre de formation, le départ du salarié en formation et le suivi pour que les acquis soient exprimés en situation de travail.
 
D’autre part, il vise à accompagner les entreprises dans leurs démarches d’évolution en matière organisationnelle et de ressources humaines, en mobilisant plusieurs dispositifs (Appui Conseil RH de la DIRECCTE, Démarche compétences mis en œuvre par l’OPCA Constructys…).
 
Dans le cadre de cet accord-cadre, pour favoriser l’accès à la formation des entreprises du BTP et notamment des TPE / PME qui en bénéficient le moins, les organisations professionnelles et la DIRECCTE mobiliseront plus de deux millions d’euros pour le financement de formations au bénéfice d’au moins 600 salariés.
 
Enfin, les deux derniers objectifs concernent la lutte contre la concurrence déloyale et la fraude au détachement ainsi que la prévention des risques professionnels.
 
 
11/03/2019